Nintendo Switch

Senran Kagura Reflexions – Kamoulox ?

Senran Kagura Reflexions - toutes ces vilaines tensions
Commentaires (5)
  1. Kubrick dit :

    Moi j’ai fais House of the Dead 2 et 3 sur la Wii avec la wiimote ça fonctionnait plutôt bien notamment grâce à la détection de mouvement qui donne vraiment l’impression de jouer avec un flingue comme sur arcade.
    En vrai si Gal Gun 2 utilise la détection de mouvement des joy con, ça sera peut être sympa…
    Parce qu’avec les joysticks je risque de trouver ça très bof. (faudrait déjà que je me procure une Switch)

  2. Kubrick dit :

    Mon dieu GalGun… J ai fais l’épisode PS4, et je n’ai malheureusement pas adhéré au jeu qui m’a bien vite ennuyé.

    PS un rail shooter à la manette = pire idée du monde.

    1. LD4K4 LD4K4 dit :

      Je suis pas vraiment d’accord sur ton commentaire sur les rail-shooters.. Malgré ces défauts, j’ai été super surpris par les House of the Dead (surtout Overkill) et surtout Killer 7. Ça se jouait très bien et en particulier sur Wii. Ensuite, avec la VR et les manettes d’aujourd’hui, il y a vraiment de quoi faire de bons jeux avec un bon gameplay en rail-shooter sur console. Et puis bon, ça reste notre seul moyen de mettre la main sur des titres qui nous sont hors de portée puisque lié principalement au marché japonais (et je peux te dire que des vieux coucous genre HotD2 sont toujours populaires là-bas).
      Moi j’avoue avoir été curieux à l’idée d’essayer GalGun2 sur Switch. Le concept me semble stupide et bancal mais bon, ça doit être ça qui m’a plu ! Je dois pas être très sain dans ma tête.

  3. Kubrick dit :

    Je sais pas pourquoi mais je sens arriver la polémique sur le sexisme et la place de la femme dans le jeu vidéo…
    Vu le jeu ça metonerait pas.

    PS bon j’ai pas de Switch mais un vrai Senran façon BTA ça aurait été plus sympa je trouve.

    1. LD4K4 LD4K4 dit :

      Ça reste un sujet récurrent. D’abord le syndrome “demoiselle en détresse”, puis les différentes apparitions des personnages féminins jugées provocantes ou même le viol de Lara Croft dans le reboot de la série; ça a toujours été un sujet le sexisme dans le jeu vidéo.
      En revanche, je m’amuse toujours de faire le décompte des pays qui censurent voire bannissent les jeux sous prétextes qu’ils sont trop tendancieux. Suivre du regard des jeux comme GalGun se faire bannir partout me fait rire. Ensuite, je reconnaît qu’il m’en faut peu.
      C’est vrai qu’un épisode moins fantasque de cette série serait un plus sympathique pour la Switch.

Laisser un commentaire

Ici, la courtoisie est de rigueur

On joue en direct, rejoignez-nous !
Déconnecté