Actualité du jeu vidéo

Nintendo, colosse au pied d’argile ?

Nintendo, colosse au pied d'argile
Commentaires (8)
  1. Marc dit :

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre et d’avoir corrigé l’article. Je tenais à présenter mes excuse sur la façon dont j’ai pû m’exprimer, j’ai en effet manqué de tact.

  2. Craaazy GeekCraaazy Geek dit :

    Je suis un grand fan de The legend of Zelda. La déchéance de Nintendo me fait peur car je trouve que l’industrie du jeux vidéo leur doit énormément ! Maintenant Big N a toujours réussi à se relever en nous sortant des nouveautés d’on ne sait où. J’espère que cela continuera car je n’envisage le monde des jeux vidéos sans Nintendo

  3. DrakyngDrakyng dit :

    Marc,
    N’as-tu pas pensé une seule seconde qu’il s’agissait vainement d’une faute de frappe du rédacteur ? Car la suite de l’article manque cruellement de sens en prenant compte de la date inscrit (tu le soulignes d’ailleurs).

    Il s’agit pas là d’une faute de connaissance ou de recherche du sujet, je peux t’en assurer. Maintenant, un grand merci pour la correction apportée (nous n’allons pas supprimé un si bel article tout de même !).

    Au passage, il y a des moyens plus diplomatiques de faire passer un message.

    Enfin, quand on commence une réponse par “premièrement” , on attend une suite, un second argument … Ici, mise à part la date, il y a rien d’autre à retirer comme information. Merci donc de modifier l’erreur sur ton commentaire, ou bien de le retirer.
    … T’as raison, le manque de respect peut être assez marrant finalement.

  4. marc dit :

    ok, premièrement, Nintendo a été créée en 1889 et non en 1989. Pour preuve, prenez prenez super mario bros. sorti en 1985, soit 4 ans avant votre prétendue création de Nintendo.

    Je me demande aussi si celui qui a écrit l’article connait réellement Nintendo, puisque “les choses ont changées en quelques décénies” On parle ici de plus d’un siècle et 2 décénies ! En tous cas, je trouve vraiment dommage que votre article, pourtant supposée être écrite par un fan absolu de Nintendo comprenne une telle faute ! Dans la vie, quand on ne sait pas, on ne parle pas ! Ou on fait un minimum de recherche sur le sujet parlé, puisqu’ici, vous induisez en erreur les joueurs casuals qui ne connaissent pas l’histoire de Nintendo, et vous manquez de respect à la société niponne créée par Mr. Yamauchi en 1889.

    Merci de modifier les erreurs de votre article, ou bien de la retirer.

  5. Quentin dit :

    Pour la WiiU, c’est aussi la faute à une stratégie ratée : un hardware très faible, un concept incompréhensible lors de la présentation de la console et qui peine même aujourd’hui auprès du grand public, et des jeux réchauffés dans un planning vide (même les multi-plateformes sont absents de la console.

    Mais je crois que le plus grand souci de Nintendo, en dehors des points très justes que soulève Drakyng, c’est avant tout Nintendo, où plus précisément ses cadres dirigeants : Miyamoto est “vieux et usé”, il n’invente pas grand chose hormis une balance pour peser son chat, mais c’est surtout Iwata qui est absolument désastreux en tant que grand patron : son bilan est un échec complet avec une 3DS qui se vends moins bien que la DS malgré une concurrence moindre et une WiiU perdue d’avance. Ses décisions sont bancales et la seule chose qu’il fait correctement c’est d’assurer le rôle d’un guignol dans des vidéos sur Youtube avec un anglais encore moins bon que celui de Yves Guillemot.

    En tout cas c’est un excellent dossier, joli travail Crall.

  6. MedocMedoc dit :

    Nintendo est sans le pilier fondamental de l’industrie du jeu vidéo. Ils ont tellement apportés dans cette univers et ils continueront.
    Il y a deux types de jeux vidéo, Il y a Nintendo et les autres. Personnellement, ce je cherche en Nintendo c’est du Nintendo, du made in Nintendo. J’ai une WiiU parceque je veux des jeux qui sortent de leur four. Même si, effectivement il y a peu de nouvelles licences, mais…
    Il y a nouveau et nouveau. Cet E3 à dévoilé Splatoon qui est entièrement nouveau dans le paysage vidéo-ludique. Ça faut donc de lui une nouvelle licence. Il faut faut aussi parler de Captain Toad Treasure Tracker qui je pense est une nouvelle licence aussi. Certes le personnage et l’univers sont connues, mais le genre lui est nouveau. Même si l’origine est quelques niveaux dans Super Mario 3D Land, là il s’agit carrément d’un jeu à part entière. On ne peut pas dire que c’est du déjà vu/joué, que c’est du réchauffé.
    La force de Nintendo c’est leurs licences. Ils ont en énormément et peu se ressemblent.
    Le problème avec la WiiU entre 2012 et aujourd’hui était la communication. Nintendo n’a pas su comment vendre son concept aux différents marchés.

  7. survivor dit :

    bonjour,
    je suis un fan de nintendo depuis la gameboy, jai toujours soutenu nintendo sauf que depuis la n64, y a eu cassure.le gamecube fut un semi echec, meme si jai adoré luigi mansion, un peu decu par warioland, ensuite la wii fut pas trop mal mais a manquer de nouvelle vrai aventure de mario ou de cree de nouveau personnage pour jeux plateforme, exemple banjo et kazooie me manquent, apres y en a marre des marioparty etc, sinon pikmin aussi fut bien, ensuite jai pa la wii u, jai trouver trop semblable a la wii, y a aussi donkeykong pfff quel deception, jmetais fait une joie de le retrouver sur la wii et le jeu est injouable trop dur, quel dommage vu la qualité des images, jai un pote qui a la wii u et le donkeykong il ma dit encore une fois trop dur mm les testeur de jeu lont dit
    bref pour que nintendo redeviennent ls numero 1, il va falloir creer de nouvelle chose, de nouveaux personnage, nous faire vraiment rever

  8. DrakyngDrakyng dit :

    Je le cache pas, une partie de moi aurait voulu une déchéance plus importante pour Nintendo. Je ne supporte pas le fait de profiter au maximum des licences à succès comme Mario, Zelda ou encore Kirby. Cela fait maintenant plusieurs années que Nintendo s’occupe que de renouvellement, délaissant totalement la partie création : véritable coeur du jeu vidéo selon moi. Toutefois, 2014 semble être une année propice pour la firme japonaise, celle-ci se réveille de sa torpeur en proposant des réelles innvovations aussi bien en terme de jeu (Splatoon pour n’en citer qu’un) qu’en terme de support technologique (Amiibo).

    En prenant du recul sur son parcours, on se rend compte que Nintendo doit absolument tout à sa communauté formée dans les années 90. Rappelez-vous ce premier souvenir où vous touchez une N64 ou une GC, douce nostalgie n’est-ce pas ? Nintendo continue dans cette voie pour cette année, tu rattrapes enfin ton inertie.

    Super article Crall 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse mail n'est pas précisé, merci de remplir les champs avec *

En direct, rejoignez-nous !
Déconnecté