Actualité du jeu vidéo

Nintendo Vidéo : La 3DS fait son cinéma

Commentaires (2)
  1. Normaund dit :

    Star Wars Episode 1
    ————————-
    Le problème avec les gens qui ont connu le succès dès la première oeuvre, c’est que par la suite ils tournent en rond dessus… (G. Luca, J.M. Jarre etc.)
    Star wars 1, 2 et 3 sont devenu 4, 5 et 6 et que les 3 premiers épisodes ont perdu de leur “essence”.
    Et maintenant on nous répond ça en 3D… La 3D c’est marrant 5mn mais au final ça n’apporte pas vraiment grand chose.

    De plus, la vidéo de 1mn24 de pure magie d’image serait plutôt 1mn vu que les 24 premières seconde son blanche, y’a rien à  voir du tout.
    ‘fin bon, ça reste de la pub présenté comme une sorte de bonus, l’important c’est de convaincre.

    De plus nintendo prend de plus en plus les gens pour des vaches à  lait, ça devient pénible.

    La magnifique 3DS avec vidéo et démo pour tester les jeux avant de les acheter…
    Il aurait fallu préciser que c’était uniquement les vidéo de nintendo et qu’il était impossible d’en lire une copié sur SD card.

    Et pour les démos… 1 démo dispo en france en 1 an d’existence. Les jeux sont ultra court (le dernier mario est décevant de ce coté mais le pire ça doit àªtre sonic qui se fini en màªme pas 2 heures)

    Bref, nintendo commence à  me dégouter sévèrement.

    1. JB dit :

      Merci pour votre commentaire Normaund.
      Chacun son avis sur la question. Du reste, si Nintendo nous prend pour “des vaches à  lait” comme vous dites (pensée à  laquelle je n’adhère pas), la critique vaut également pour Sony et Microsoft (prix des jeux et consoles excessifs, DLC, etc…).

      La 3DS permet quand màªme de récupérer du contenu gratuitement (spot pass) et dispose de nombreuses fonctions (Street Pass, studios photo/vidéo, etc…) et vidéos gratuites (Eurosport, bandes annonces de films, dessins-animés mis à  jour régulièrement…) et jeux pré-installés.

      Pour ce qui est du contenu des jeux, il est vrai que les cartouches montrent leurs limites en matière d’espace de mémoire (une solution est, parait-il, à  l’étude) mais là  encore, certains s’en sortent très bien comme Capcom (SSF4 et RE Revelations) ou encore Bandai-Namco avec Tekken 3D (1 jeu + 1 film).
      Une question de point de vue donc…

      C’est plutôt l’industrie du jeu vidéo dans son ensemble qu’il faut remettre en question, plutôt qu’un constructeur en particulier et notamment certains consommateurs qui mettent la pression pour obtenir plus de jeux et plus vite, tout en se jetant systématiquement sur le moindre DLC. Nous sommes bien dans une société de consommation, nous pouvons donc étendre cette critique à  l’ensemble des industries (Smartphones/tablettes, TV, CD, Cinéma, etc…).