Actualité du jeu vidéo

Les DLC sur disque : “Une regrettable nécessité” selon Bleszinski

Commentaire (1)
  1. jeankevin1er dit :

    Les éditeurs arràªteront de prendre les consommateurs pour des pigeons le jour ou ceux-ci cesseront de se comporter comme des pigeons !

    “Quand on pense qu’il suffirait que les gens arràªtent de les acheter pour que ça ne se vende plus, quelle misère…”
    Coluche

Laisser un commentaire

Votre adresse mail n'est pas précisé, merci de remplir les champs avec *