Actualité du jeu vidéo

Fallout 4 se montre en images

Des screenshots pour Fallout 4 LightninGamer 01 - Ville
Commentaires (5)
  1. LeGaulois dit :

    Juste sur la dernière phrase : “sauf si Bethesda tente à nouveau de nous vendre des mods”
    C’est présenté comme négatif, pourtant c’est positif, imaginez que les moddeurs puissent en vivre et ne s’y dédier qu’à ce genre de petits projets ?

    Là ça s’est cassé la gueule car Valve n’avait pas imaginé les entourloupes (les vols de mods par exemple) et aussi que le gros de l’argent repartent à Valve et Bethesda. Encore que ce second point je n’ai pas grand chose à dire n’y connaissant pas grand chose à l’économie des contenus additionnels payant.

    Avec le talent de certains modeurs dédié qu’aux mods, punaise que ça me fait baver !
    Ca inciterait les éditeurs à demander à leurs équipes de dev de prévoir des API pour les moddeurs.
    Ca inciterait les moddeurs à faire encore mieux, potentiellement plus vite.
    Et ça ferait de l’ombre à ces foutus DLC au contenu risible et si couteux.

    1. PedaloJaune dit :

      J’entends bien l’argument qui dit que les moddeurs pourraient ainsi vivre de leur travail. Cependant, comme tu le dis toi-même, une large partie des revenus allaient à Valve, mais aussi à Bethesda, à hauteur de 75% pour les deux.
      Que Valve touche une partie de la vente, je comprend, étant donné qu’ils mettent à disposition une plateforme pour cela. Hors, la part de Bethesda me parait, en tout cas si elle est aussi élevée, complètement abusée. Pourquoi ? Et bien car Bethesda met à disposition un produit souvent bourré de défauts que les moddeurs vont se charger d’améliorer. Si la quasi totalité des revenus leurs étaient directement attribués, pourquoi pas, mais le fait que l’éditeur puisse toucher une aussi grosse part qui ressemble plus à une rente qu’autre chose m’embête un peu, et qu’on ne me dise pas que le coût de développement du Creation Engine soit faramineux, sachant que son moteur physique n’est même pas maison.

      Le modèle prévu par Doom à l’époque n’était pas si dégueulasse, une plateforme y était dédiée et les mods séléctionnés par iD Software. On pouvait donc s’attendre à du contenu conséquent, de qualité avec un revenu plus équitablement réparti. Alors que bon, payer 5€ pour pouvoir pécher dans Skyrim, non merci.

    2. LeGaulois dit :

      Et bien ce n’est pas si terrible.
      Le point te (et me) posant problème est visiblement la part entre le moddeur, Valve et le developpeur/éditeur.

      Sinon :

      Il ne faut pas sous estimer les couts pour autant. Développer une API pour moddeurs ce n’est pas anodin : c’est du temps, des compétences (que tout les devs n’ont pas forcément) et donc de l’argent. Et c’est un cout supplémentaire qui s’ajoutent au développement des moteurs.

      “payer 5€ pour pouvoir pécher dans Skyrim, non merci.”
      > C’est évident… Personne ne l’achètera, et ils reverront leur stratégie. C’est aussi aux joueurs de ne pas pousser les moddeurs à faire des mods à contenu risible pour un prix trop élevé en achetant tout et n’importe quoi.
      Le prix ne m’éffraie pas nécessairement, un équilibre se créera naturellement.

      Personnellement, si Valve trouve un moyen d’empêcher les vols de mods pour rémunérer les vrais moddeurs et un bon équilibre, je suis preneur. Qu’ils essaient, c’est bien, qu’ils se ratent, ce n’est pas grave du moment qu’ils en tirent des leçons.

      Et c’est tout naturellement que nous allons dans ce sens. Comme petit à petit nous revenons à l’abonnement payant pour accéder aux actualités (qui se développent en parallèle des sites fonctionnant grâces aux investisseurs et aux pubs).
      Ou que nous utilisons des tips pour financer des créateurs de contenu sur le net.

      Comme je l’ai dit : ça poussera les développeurs à développer des API, à revoir leur modèle de DLC et permettre aux moddeurs de bosser avec un réel retour financier.

    3. PedaloJaune dit :

      Si tes arguments sont parfaitement recevables et plutôt logique, je pense tout de même qu’on prend les éditeurs pour des idiots. Si participer au développement de mods et les vendre était plus rentable que de vendre les DLC, de nombreux, si ce n’est tous, éditeurs auraient déjà lancé ce modèle économique.
      Le jeu vidéo reste une industrie, et une industrie va toujours, malheureusement, vers le modèle le plus rentable.

    4. LeGaulois dit :

      Ce n’est pas ce que j’ai dit.

      Concernant “le modèle le plus rentable”, je suis d’accord, reste que Bethesda était visiblement chaud pour le faire, Valve aussi, ce n’est très certainement pas anodin.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail n'est pas précisé, merci de remplir les champs avec *