Dossiers & Rubriques

Konami ou la chute d’une étoile

Commentaire (1)
  1. Drakyng Drakyng dit :

    Merci pour cet article passionnant.
    Konami fait définitivement partie du passé depuis le départ de Kojima. L’entreprise japonaise a effectivement craché sur son identité, sur sa passion du jeu vidéo véhiculée depuis plusieurs décennies pour un rendement plus rapide. Certes, l’industrie du jeu vidéo est vorace et compétitif mais Konami avait toutes ses chances pour dominer. L’annulation de PT reste une aberration sans nom et une décision qui va l’encontre de toute raison. Et il est très facile d’imaginer Capcom tomber dans les mêmes limbes à force de se consacrer à des remakes et autres licences sans grand intérêt. Aujourd’hui, il faut se tourner vers des studios émergents comme Naughty Dog, Platinum Games ou encore SIE Japan Studio qui ont su garder cette flamme. Il faut se tourner vers des hommes à vision Cage, Ueda ou encore Miyazaki. Le jeu vidéo n’est pas qu’une simple industrie mais un art d’une portée encore trop sous-estimée.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail n'est pas précisé, merci de remplir les champs avec *

En direct, rejoignez-nous !
Déconnecté