La Wii U est morte, vive la Wii U

Dans une époque pas si lointaine, une guerre fait rage. Celle des consoles. Alors que Noël approche, on nous martèle de publicités et de promotions extravagantes sur les deux mastodontes, la Xbox One S et la PlayStation 4 (Slim & Pro). Ces deux dernières machines ont commencé leur cycle de vie il y a trois ans. Le 15 novembre 2013 pour la première et le 22 novembre de la même année pour la seconde. Si ces deux consoles ont fêté dignement leur troisième anniversaire avec de nombreuses et belles promesses pour les trois ans à venir, ce n’est pas le cas pour tout le monde. 2016 marque la fin d’une lente agonie pour une console qui aurait bien mérité de fêter son quatrième anniversaire, sortie le 30 novembre 2012 en Europe, je parle bien entendu de la Wii U de Nintendo. Nous attendons avec impatience la relève en mars 2017. Vous le savez, Nintendo lancera une présentation live en bonne et due forme le 13 janvier 2017 de la fameuse Nintendo Switch. A son lancement, nous pourrons enfin tourner la page de la Wii U. Mais avant cela, rendons grâce à une console dont la vie fut courte et difficile.

 

Un enfant très attendu

La Wii U succède à la Wii après six ans de règne sur le marché et qui a dépassé toutes les expériences de Nintendo. La Wii fut un énorme succès commercial, mais qui a été délaissé par les « harcore gamers » à cause d’une manette trop atypique et d’une puissance graphique trop en-dessous de la concurrence. L’objectif de Nintendo avec la Wii U est de reconquérir ses joueurs perdus, tout en conservant les nouveaux venus avec la Wii. C’est lors de l’E3 2011, le 7 juin 2011 pour être précis, que Nintendo dévoile pendant sa conférence la Wii U. A ce moment, Nintendo se concentre sur ce qui rend la console unique, sa manette. Un énorme pad pourvu d’un écran tactile. Le but de ce deuxième écran : pouvoir continuer à jouer sans la TV, c’est un mode TV off-screen. Un nouveau Super Mario Bros. est aperçu, ainsi que certains sports de Wii Sport et d’autres petites applications pour terminer sur un court extrait avec Link face à Goma. La conférence se termine par une vidéo d’un oiseau volant à travers de somptueux paysages. Le but étant de montrer quelle est la capacité de la console. Bien que nous soyons loin de la réalité.

 

Nous arrivons en janvier 2012, Nintendo confirme la sortie de la console pour la fin de cette année. E3 2012, la Wii U se présente sous sa forme définitive avec les jeux de lancement. La conférence ne fut pas aussi endiablée que celle sur la Wii. Nintendo conclut par un one more thing qui a laissé les joueurs très dubitatif, Nintendo LandJe ne vais pas parler du ressenti général de la Wii U post-lancement. Il y a eu des fans des la premières heures et des haters par la même occasion. Cependant, la première console HD de Nintendo se faisait attendre, rien que pour retrouver ses héros en haute définition. Début décembre 2012, la console est sortie sur les principaux marchés. C’est le début d’une carrière pénible oscillant entre désintérêt général et soutien infaillible d’une communauté toujours présente.

 

L’héritière du trône de Wii

Qu’est ce que la Wii U. Ce n’était pas forcément clair, et ça ne l’est toujours pas pour certaines personnes, La Wii U est le successeur de la Wii. Il s’agit d’une console bien plus puissante que la précédente, avec rétrocompatibilité aussi bien pour les jeux que pour les différentes manettes. L’originalité de cette console est le Gamepad. Comme je l’ai dit plus haut, la manette possède un écran tactile et une fonctionnalité gyroscopique. A son lancement, trois packs étaient disponibles. Un Pack Basique contenant une Wii U blanche de 8Go, un Pack Premium avec une Wii U noire de 32Go et le jeu Nintendo Land et un Pack Zombi U contenant le jeu en question, une console noire de 32Go et d’un Pad Pro. En parlant des jeux, la Wii U frappe fort avec pas moins de 24 jeux à son lancement dont de nombreux tiers. Les tiers étaient présents, on pouvait retrouver Tekken Tag Tournament 2, Mass Effect 3, ainsi que Ninja Gaiden 3 ou encore Call of Duty: Black Ops. Il y en avait pour tous les goûts, bien que niveau exclusivité made in Nintendo, ce n’était pas la joie. Un New Super Mario BrosU peu novateur et un Nintendo Land, bien qu’amusant, mais pas suffisant.

Pack Premium Wii ULe vilain petit canard

Nous débutons ainsi une première année décisive pour la Wii U et compliquée pour Nintendo. La console fut soutenue par de nombreux tiers, vous avez pu le remarquer. Pour ce qui est de Nintendo, c’était plus délicat. En effet, Nintendo ne s’était pas très bien adapté à l’utilisation de la HD, une première pour la firme de Tokyo. La conséquence est que les jeux fisrt party ont tardé, trop tardé à sortir. Le manque de visibilité sur l’avenir de la console fut un frein marquant sur la vie de celle-ci. La Wii U ne décolle pas au niveau des ventes. Trop chère, peu de promesses et son originalité n’est pas utilisée. Je parle de gameplay asymétrique, permettant ainsi de jouer sur les deux écrans. Le Gamepad perd peu à peu de son intérêt. Fin 2013, sortent les monstres de puissance de Sony et de Microsoft. L’arrivée de la nouvelle génération chez la concurrence ne va pas aider cette pauvre Wii U. La puissance graphique de fait pas tout, certes, mais cette différence va entraîner une perte significative des éditeurs tiers. En 2013 s’achève le soutiens des tiers. La console de vend mal, il est difficile de développer dessus, rien ne vaut l’effort d’adapter un jeu mutli-plateformes sur la Wii U. Aujourd’hui, nous la savons très bien. La Wi U s’est vendue à 13 millions d’unités à travers le monde en quatre ans d’existence. En comparaison, pendant ce laps de temps, sa grande sœur la Wii s’était déjà vendue à plus de 80 millions. Nintendo le reconnaît, il est donc naturel de voir arriver si rapidement la succession. En 2016, la Wii U ne s’est pas trop fait remarquer, deux « gros jeux » en début d’année, dont un remake et un troisième pour les fêtes. Le dernier hit de la console a même été porté sur la future console. La Wii U n’a pas eu une vieillesse heureuse.

La reine des exclusivités

Avec une espérance de vie aussi longue que celle d’un hamster, la Wii U n’a connu que le désert et l’abandon de ses différents soutiens. Pour survivre, Nintendo n’a pu compter que sur lui-même. Nous pouvons reprocher beaucoup de choses à la société, mais Nintendo sait y faire en termes de qualité. La Wii U s’est dotée d’une ludothèque d’exclusivités du tonnerre.

Dans un cycle de consoles qui a été embourbé par remasters et remakes, sans parler des jeux qui ont été construits à la fois pour l’ancienne génération et la génération actuelle de consoles simultanément, ce n’est pas Sony ou Microsoft qui a pris la vedette en termes de contenu exclusif, mais bien Nintendo. Bien que la société ne dispose que d’une part d’un peu moins de 20% dans la course des consoles actuelles du marché, Nintendo a oeuvré pour mettre en évidence le meilleur contenu original pour leur console par rapport à ses concurrents, sans le support des tiers. Maintenant, alors que Sony et Microsoft ont réussi à mettre un contenu fantastique cette année et ont des logiciels incroyablement stellaires à venir en 2017, les deux premières années de ces consoles a été embourbées avec les titres « remasterisés« ; The Last of Us a même reçu une version remasterisée un an seulement après sa sortie. Les jeux originaux commencent à venir dans les vitrines à la fois de la PlayStation 4 et le sur la Xbox One pour la créativité et l’ innovation, mais il semble que ces deux constructeurs n’étaient vraiment pas prêts à faire le saut dans cette génération.

Bien que Sony et Microsoft aient eu leur part de problèmes en ce qui concerne leur logiciel, ce ne fut pas étranger à Nintendo. Le lancement de la Wii U a été en proie à des retards de jeux et ils ont même perdu l’exclusivité acclamée par la critique de Rayman Legends, qui constituait un énorme coup à la société, en particulier en ce qui concerne le soutien de tiers. Malgré cela, Nintendo a réussi à mettre le meilleur contenu original de cette génération. Même avec le manque de puissance de la Wii U par rapport à ses homologues et son soutien tiers inexistant, la console a réussi à rassembler une impressionnante bibliothèque de jeux.

Nintendo abrite quelques-uns des personnages du monde du jeu vidéo les plus proéminents et des franchises qui ne peuvent être trouvées que sur les plateformes Nintendo, Mario étant le plus célèbre d’entre eux. Des jeux comme New Super Mario Bros. U , Super Mario 3D World, Mario Kart 8, et même des jeux tirés des personnages secondaires comme Yoshi’s Woolly World et Captain Toad: Treasure Tracker mettent en lumière la créativité de Nintendo et leurs idées novatrices.

Mario Kart 8 circuit Mute CityCes jeux ne peuvent être trouvés que sur la Wii U et tous ont été conçus spécifiquement pour la plateforme. Ceci est tout à fait différent de nombreux premiers jeux de la PlayStation 4 et Xbox One, qui devaient initialement être mis au point pour les deux générations. Cela peut avoir comme effet d’enlever les ressources de développement des jeux et les ont empêchés de vraiment tirer parti de la puissance excessive de ces deux systèmes. Chacun des titres mentionnés ci-dessus a été développé par Nintendo, qui assure toujours le plus haut niveau de qualité dans ses jeux avec un gameplay novateur, une approche unique de la conception des niveaux, une tonne de créativité, et surtout, le plaisir.

Autres franchise populaires de la Wii U : Donkey Kong Country: Tropical Freeze et Super Smash Bros. for Wii U. The Legend of Zelda a même reçu un titre spin-off avec des sortes de succès/trophées, mais incroyablement amusant, Hyrule Warriors. Pikmin 3, qui a été initialement destiné à être un titre de lancement, mais a été retardé, est aussi une expérience captivante qui peut être trouvée uniquement sur la Wii U. Une nouvelle marque IP de Nintendo, Splatoon, a pris le monde par la tempête et a vendu plus de 4 millions d’unités à travers le monde, vendant même plus de 1 million d’exemplaires au Japon. Nous continuons avec Bayonetta 2, qui a reçu des éloges universels, ou le RPG japonais Xenoblade Chronicles X, qui est considéré comme l’un des meilleurs RPG japonais depuis des années et un chef-d’œuvre. The Wonderful 101 a également été un titre exclusif développé par Platinum Games pour la Wii U , qui est sorti au début de la durée de vie du système et transpirant la créativité. Nintendo a également fourni à la console un logiciel purement brillant pour les trente ans de son plombier. Super Mario Maker, dont les joueurs Wii U ont généré plusieurs millions de créations.

Nintendo a réussi à créer un environnement de créativité au cours de ce cycle de console qu’aucune autre société n’a été en mesure de faire. Avec un si grand nombre de jeux de haute qualité et des titres exclusifs captivants, ont-ils même vraiment besoin d’un soutien tiers ? Alors que la Wii U est coupable de deux remasters haute définition, The Legend of Zelda: The Wind Waker HD et The Legend of Zelda: Twilight Princess HD, ces jeux ont plus de 10 ans et il y a eu une forte demande pour un remaster pour ces deux jeux. En 2016, The Pokémon Compagny réalise un grand fantasme chez les dresseurs du monde entier avec Pokkén Tournament, prévu initialement uniquement pour les bornes d’arcades est arrivé mondialement sur la petite Wii U. L’année s’achève avec une toute dernière exclusivité et encore une fois, très loin d‘être mauvaise. Paper Mario: Color Splash, bien que différent du premier opus, redonne les lettres de noblesse à la série après un épisode sur Nintendo 3DS décevant.

Paper Mario Color Splash introduction

Requiescat In Pace

Oui, la Wii U a tout d’une grande console, sauf le succès. Elle a souffert d’une campagne de communication bancale et cela lui a fait défaut toute sa vie. Nintendo n’a jamais réussi à vendre son concept pourtant plein de promesses. Les tiers ont été peu emballés ainsi que le public. Critiquée et boudée, la Wii U ne s’est pourtant pas laissé faire. Elle a donné le meilleur d’elle-même pour proposer aux joueurs des jeux d’une grande qualité. Nous disons donc adieu à la Wii U, puisse-t-elle trouver le repos auquel elle aspire.

Évidemment, tous nos regards sont tournés vers l’avenir. Après cet échec, Nintendo a fort à faire avec sa prochaine console. Il reste encore quelques semaines avant la présentation finale de la Nintendo Switch. Prions pour que la firme de Kyoto ait appris des erreurs commises avec la Wii U. En tout cas, Nintendo prouve une nouvelle fois, qu’il n’ont pas besoin des tiers pour alimenter une console, d’autant plus qu’ils avaient deux consoles à nourrir.  Après tout, tout ce que l’on aime sur une console Nintendo, ce sont les jeux Nintendo.

LightninGamer

LightninGamer © tous droits réservés | 2017