Dossiers & Rubriques

Nintendo Classic Mini: Nintendo Entertainment System – unboxing & avis sur la console

À l’heure actuelle, une bataille fait rage, une guerre sans merci à coup de 4K et de HDR. Rien n’arrange les choses avec la sortie depuis le 10 novembre de la supposée console la plus puissante du monde : la bien nommée PlayStation 4 Pro. Cette semaine marque aussi l’entrée d’une nouvelle console. Nouvelle, oui et non, puisqu’il s’agit d’une console sortie sur notre sol il y a 29 ans, le 27 octobre 1987 pour être précis. Cela ne vous aura pas échappé, la Nintendo Entertainment System, plus intimement appelée NES est de retour. Cours de rattrapage pour les plus jeunes, coup de nostalgie pour les autres, la NES perd 75% de sa taille initiale pour nous revenir sous le doux nom de Nintendo Classic Mini: Nintendo Entertainment System, en d’autre terme la NES Mini.

Nintendo Classic Mini: Nintendo Entertainment System, ce n’est pas la taille qui compte

 

Que propose-t-elle ?

Procédons par étapes. Tout d’abord, la NES Mini est proposée dans un magnifique packaging à peine plus grand que celui d’un New Nintendo 3DS XL. Rien que le design de la console sur la face avant de la boîte fera vibrer votre fibre nostalgique. Première information que nous avons, la console embarque avec elle pas moins de 30 jeux pré-installés. La liste complète se trouve au dos de la boîte et nous y repérons de nombreux classiques. Ensuite arrive le moment plus intense, le déballage ou unboxing comme disent nos voisin d’outre-Manche. La volumétrie intérieure est entièrement utilisée par son contenu, divisé en trois compartiments. Grosse tradition, la paperasse, qui cette fois ne contient pas huit hectares de la forêt amazonienne. Il y a juste le mode d’emploi de quelques pages et un code pour obtenir 300 points platine pour votre compte My Nintendo (le retour des codes du Club Nintendo). Les deux premiers compartiments s’offrent à nous ; à droite la manette NES, à gauche la console. Dessous, le câble HDMI et un câble USB/Micro-USB.

Voici la liste complètes des jeux pré-installés :

Balloon Fight, Bubble Bobble, Castlevania, Castlevania II: Simon’s Quest, Donkey Kong, Donkey Kong Jr, Double Dragon II : The Revenge, Dr. Mario, Excitebike, Final Fantasy, Galaga, Ghosts’n Goblins, Gradius, Ice Climber, Kid Icarus, Kirby’s Adventure, Mario Bros, Mega Man 2, Metroid, Ninja Gaiden, Pac-Man, Punch-Out!! Featuring Mr., Dream, StarTropics, Super C, Super Mario Bros, Super Mario Bros. 2, Super Mario Bros. 3, Tecmo Bowl, The Legend of Zelda et Zelda II: The Adventure of Link

Le premier démarrage

Après avoir branché convenablement la NES Mini à votre téléviseur, c’est le moment d’allumer votre petite console. Vous arrivez rapidement sur le menu. Vous avez accès instantanément aux 30 jeux rangés en ligne, par ordre alphabétique, le tout accompagné d’un petit son 8 bits. Avant de faire un bond dans le passé, vous pouvez voir en haut de l’écran les différentes options telles que le mode d’emploi digital à scanner via un QR Code, le choix de la langue, les mentions légales et enfin les paramètres. Vous pouvez modifier l’affichage de l’écran de jeu. Il y a trois modes possible : le filtre cathodique, le 4:3 et la définition originale. Il n’y a plus qu’a choisir votre filtre favori et c’est parti.

La NES modernisée

Hormis la taille, la NES Mini est quasiment identique à sa grande sœur. Évidemment, la console est modifiée pour être adaptée au standard actuel. Ainsi, le port manette change, mais la console se voit dotée d’une prise HDMI pour pouvoir fonctionner sur nos TV pour profiter de la haute définition. Les jeux ne changent pas, il s’agit bien des versions d’époque. Cependant, les sauvegardes ont reçu elles aussi un coup de fraîcheur. Il est donc possible de sauvegarder votre partie jusqu’à quatre fichiers pour chaque jeu. Il suffit, à n’importe quel moment, d’appuyer sur le bouton Reset de la NES Mini pour revenir au menu et procéder à la sauvegarde de votre partie. Cela est très pratique.

Quelques défauts

Le botox ne fait pas tout, la NES Mini souffre de quelques petits défauts. Ils sont mineurs, mais sont bien là. Le détail le plus fâcheux est la longueur du câble de la manette radicalement trop court pour jouer depuis son canapé à bonne distance de la TV. Avec une longueur de 75 cm, il faudra soit coller votre œil à l’écran, soit étendre le câble HDMI pour éloigner un maximum la console du téléviseur. Nous avons donc un défaut d’ergonomie non justifié. Un autre détail, mais celui-ci concerne les jeux. Certes ils sont tous en dématérialisé et il n’est pas possible d’ajouter d’autre jeux. Il s’agit uniquement des versions anglaises. Oui vous pouvez choisir la langue dans les options, mais cela concerne seulement le menu de la console. Enfin dernier point négatif, c’est l’absence d’adaptateur secteur. L’appareil manquant est vendu séparément, cela rappelle les dernières Nintendo 3DS. Ne paniquez pas pour autant, la console est fournie avec un câble USB/Micro-USB. Celui-ci peut être branché à votre chargeur de smartphone ou plus simplement à votre TV si elle dispose d’une prise USB.

Conclusion sur la Nintendo Classic Mini: Nintendo Entertainment System

Sortie de nulle part, la Nintendo Classic Mini: Nintendo Entertainment System a pour but de nous faire voyager dans le passé, une trentaine d’années en arrière. Objectif atteint. La mini-console nous offre pour moins de 60€, trente jeux incontournables de la génération 8 bits. On regrettera certainement l’absence de certains classiques, mais l’essentiel est là. C’est surtout la longueur du câble de la manette qui est vraiment fâcheux. Autrement, Nintendo nous offre là un bien joli cadeau de Noël pour tout gamer qui se respecte, les petits comme les grands. Nous attendons grandement une Nintendo Classic Mini: Super Nintendo Entertainment System.

 

Commentaires (1)
  1. DanceteriaDanceteria dit :

    Le gros défaut pour moi, c’est clairement de pas pouvoir rajouter des jeux via carte SD par exemple. Car je veux pas dire, mais pour le même prix j’ai une mini machine + tous les jeux du catalogue de la console + tous les jeux de tous les catalogues de toutes les consoles rétro jusqu’à la PS1. Ok j’aurai pas le “look” rétro, mais bon c’est comme ma PS4, quand j’y joue je reste pas devant à la contempler.