Les Sanctuaires des Gamers, ces lieux publics dédiés à notre passion

Vous, joueurs de jeux vidéo assidus que vous êtes, vous êtes déjà dit : tiens, et si j’allais voir la lumière du soleil entre deux parties ? Vous avez probablement pu vous poser la questions, sans vraiment savoir où trouver votre centre Pokémon ou votre auberge IRL. LightninGamer s’est posé la question pour vous. Quels sont les « Sanctuaires des Gamers », titre un peu solennel mais probablement significatif de notre ressenti sur ces lieux uniques dédiés aux joueurs et ouverts au public ? Pour vous répondre, nous sommes donc allés dans plusieurs de ces lieux en posant des questions autour de nous dans la ville de Clermont-Ferrand afin de vous apporter un élément de réponse sur ces lieux sacrés dédiés à notre passion.

Les lieux publics uniques pour vivre notre passion.

Les magasins d’accessoires/de goodies

les boutiques de goodiesPremier lieu où l’on peut vivre notre passion librement sans complexe : les magasins d’accessoires et de goodies liés au jeux vidéo. Dés que l’on rentre dans ce genre de magasin, ce sont de multiples Sonic, Mario et Link qui nous regardent de leurs yeux de plastiques. Alors nous faisons des allées et venues dans ces magasins, regardant posters, figurines, costumes avec autant de passion que si nous nous retrouvions dans un véritable musée du jeu vidéo. Aucune console, aucun jeu, mais tous ces accessoires nous mettent en émoi et nous permettent de vivre notre passion sans être devant la console. De plus, si l’on va dans un de ces lieux, il y a de fortes chances qu’on croise l’un de nos comparses joueurs, et si vous êtes un minimum extraverti il est alors possible de démarrer une conversation intéressante autour de votre activité favorite.

Nous nous sommes donc rendus à AFK Shopping à Clermont-Ferrand, où la responsable Sophie G. nous a reçu avec le sourire. Après quelques questions, nous en avons appris plus sur cette dernière. La responsable nous a assuré que son courant de client était essentiellement des joueurs, mais qu’elle avait aussi beaucoup de non-joueurs qui venaient. En effet, AFK Shopping propose tout ce qui est relatif surtout à la pop-culture et ne se restreint pas au carcan du monde du jeu vidéo. L’objectif de base, selon Sophie, était vraiment de proposer un contenu du monde du jeu vidéo mais les demandes clients ont élargi son champ de vision. La responsable nous a aussi dit qu’elle jouait elle-même activement aux jeux vidéo en citant des jeux comme The Legend Of Zelda: Breath of the Wild qu’elle nous dit attendre avec beaucoup d’impatience. Sa propre passion des jeux vidéo l’aide à faire de son magasin un lieu d’accueil pour les joueurs, mais pas que, et c’est pour cela que lorsque nous avons abordé le terme de « Sanctuaires des Gamers » Sophie a légèrement tiqué, en nous expliquant que cela dépendait de ce qu’on voulait dire par là. En effet, la genèse était de faire de ce lieu un endroit où les joueurs pouvaient partager leur passion, mais en prenant en compte le côté « commercial » de la chose, on ne pouvait pas vraiment le considérer ainsi.

Les gens viennent, achètent (ou pas), et partent en parlant ou non de leur passion. Le magasin d’accessoires est donc un bon lieu ouvert au public pour gamer, à mi-chemin pour devenir un sanctuaire de gamers sans pouvoir affirmer avec certitude son appartenance à cette catégorie, le côté purement vente limitant l’aspect de rencontres entre joueurs, des points que confirment des joueurs interrogés dans le lieu en question, des pseudos de Subaraki et Kao Nemesis.

Les magasins de jeux vidéo, un point central de notre passion commune

Avant de jouer, on a tous dû y passer un jour ou l’autre : le magasin de jeux vidéo. Qu’il soit consacré aux jeux nouveaux, jeux rétro, jeux neufs ou jeux d’occasion, le magasin de jeux vidéo est un des lieux ouverts au public incontournables pour pouvoir vivre notre passion. Même si le contenu numérique se fait de plus en plus (et donc les jeux dématérialisés ne dérogent pas à la règle) il est toujours bon d’aller dans un magasin de jeux. Toucher aux jeux, y jouer, les regarder, en parler : dans un magasin de jeux vidéo, ce seront vos principales activités, et c’est ça qui est réellement bon. Nous pouvons considérer cela comme une sorte d’oasis du joueur, où il vient se ressourcer et étancher sa soif de jeux. Le plus connu, et le plus logique, des lieux de regroupement de joueurs, mais pourtant pas le seul.

Le sanctuaire des gamers - magasin jeux videoContinuant notre petite expédition, nous sommes donc allés à Dynamite Games, tenu par Nicolas B. Le choix était rapide : nous aurions pu interroger l’un des magasins d’une des grosses chaines françaises, dont je ne citerai pas le nom mais dont les couleurs sont bleu et blanc, mais ceux-ci font de la vente de jeux nouveaux, surtout. Ou d’autres qui font des ventes de jeux rétro exclusivement, mais ceux-ci sont encore trop limitatifs. Ici, nous parlerons d’un magasin qui propose du rétro, du nouveau, bref un magasin qui touche à tout. On rentre tout d’abord dans ce magasin, et la rangée de jeux nous émeut. Xbox One, PlayStation 4, ou encore NES et Sega Dreamcast, tout y est à sa place. Avec cet aspect de « musée », le gérant nous confie que souvent, des gens qui ne jouent pas non plus activement mais qui ont pu jouer dans leur enfance viennent se remplir la tête de nostalgie. Les deux gérants sont tous les deux des joueurs, et de très grands passionnés. L’un d’eux nous confie qu’il joue surtout à des jeux indépendants, tel que Hyper Light Drifter. Leur passion leur permet de communiquer de meilleure manière avec leurs clients. Bien évidemment, la vente est une partie du travail, mais leur passion leur permet le dialogue, qui est important, avec les joueurs qui viennent. Cela permet de créer une ambiance non-négligeable. Le magasin propose un travail de passionnés, pour des passionnés.

Le terme de « Sanctuaires des Gamers » est aussi évité par Nicolas B., qui ne préfère pas employer ce terme. Il nous a expliqué que le terme semblait légèrement pompeux. Néanmoins, il explique que son magasin EST un lieu principal des joueurs. Un lieu d’activité des gamers qui reste très important.

Les cafés liés au thème du jeu vidéo

Les cafés abordant le thème du jeu vidéo sont aussi à ancrer dans ces « sanctuaires des gamers ». Après une petite nuit de sommeil, nous sommes donc allés dans un de ces cafés pour boire un petit chocolat afin de bien commencer la journée. Et lorsqu’on entre, c’est l’odeur du croissant, du café et du… plastique ? En effet, les manettes vous attendent, sur la table basse. La bonne occasion pour se faire plaisir avant le travail ! Un lieu ouvert au public, qui propose encore différentes activités : des tournois, pas forcément de jeux vidéo mais aussi des jeux de plateau, du stream, du jeu. Le café propose une généralité d’activités et pas forcément pour les joueurs, et même si le but du café au thème du jeu vidéo reste tout de même de proposer un lieu pour les joueurs, il ne reste pas dans ce carcan étriqué et accueille tout le monde, qu’ils jouent ou non.

Julie L., l’une des responsables du Checkpoint Café, nous affirme qu’il y a parfois des gens qui viennent dans son café seulement pour manger. Le midi, ce café propose de la restauration, et reste lié avec des entreprises. Le Checkpoint Café n’accueille donc pas forcément des joueurs, et parfois ceux qui viennent sans l’envie de jouer finissent par prendre une manette et, par nostalgie ou non, tester un jeu proposé par le café. La responsable, parlant pour elle et pour son associé, nous avoue qu’ils jouent tous deux lorsqu’ils ont le temps. Nommant des jeux tels que World of WarcraftThe Elder Scrolls Online, la responsable nous dit que leur passion du jeu vidéo, comme les précédents lieux, leur permettent de maintenir l’ambiance jeux vidéo. Malgré tout, il faut bien évidemment une expérience en restauration, mais leur passion leur permet de partager avec les joueurs qui viennent dans leur café à thème.

Encore une fois, la responsable nous dit qu’elle ne limiterait pas le Checkpoint Café par le terme de sanctuaire des gamers. Le fait même que le café n’est pas seulement ouvert aux gamers, mais à la pop culture en général, nuance l’idée de sanctuaire des gamers. Le but original était en effet d’en faire un lieu de partage. En tout cas, le café au thème du jeu vidéo est une opportunité de vivre sa passion en public, comme Xavier B., client régulier du Checkpoint Café, qui nous avoue ne pas jouer en dehors du café. En effet, s’il vient au café, c’est surtout pour vivre sa passion avec d’autres joueurs et il nous dit qu’il vient dès qu’il a du temps. Il nous dit qu’il a rencontré pas mal de joueurs et qu’il apprécie vraiment l’ambiance du lieu. En cette période de vacances scolaires, il nous avoue rester du matin jusqu’au soir, pas forcément pour les jeux vidéo mais aussi pour jouer au jeu de cartes Magic: The Gathering.

Le boss final : le bar à thème

Enfin, une bonne journée de boulot terminée, direction un bar. Mais pas n’importe quel bar. On ne va quand même pas perdre du temps de jeu en allant boire un coup ? Prenez vos manettes, vos potes et votre courage, bienvenue dans le bar à thème jeu vidéo ! Nous avons fait un petit tour, tout d’abord, du bar en question : au centre de la pièce, le bar, et tout autour : PC, consoles neuves, consoles plus anciennes, bornes d’arcade. Bref, une sorte de petit paradis pour gamer : de la bière et du jeu. Nous commandons donc une petite pinte de bière pas trop chère au Meltdown e-Sports bars Clermont (que nous nommerons plus simplement Meltdown Clermont par la suite) et nous entretenons avec l’une des responsables du bar.

Meltdown clermont est l'un des sanctuaires des gamers

Tout d’abord, il faut savoir que le Meltdown n’est pas un bar unique mais qu’il en existe de multiples partout en France. Le premier bar Meltdown s’installe à Paris en 2012, puis la franchise s’implante à Montpellier, Lille, Aix-en-Provence, Bordeaux, Strasbourg etc. jusqu’à briser les frontières et s’installe aussi dans d’autres pays, comme en Allemagne où le premier bar Meltdown s’est installé à Berlin ou au Royaume-Uni où la franchise s’est installée à Londres. Au Meltdown Clermont, Shogara (ou Sophie G.) nous dit que le bar attire, bien évidemment des joueurs, mais aussi des non-joueurs car le bar reste un bar avant tout. Il y a beaucoup de bouche à oreille, et beaucoup de gens viennent sans vouloir forcément jouer. La responsable joue à des jeux comme Overwatch ou World of Warcraft, et touche un peu à League of Legends. Elle joue, avec son associé, dés qu’elle peut, elle aussi, et pense que c’est obligé de devoir partager cette passion avec les joueurs pour tenir le bar. Etant donné qu’ils font des streams, de l’e-Sport et des petits tournois sur certains jeux, la responsable nous dit que s’ils ne jouaient pas eux-mêmes et ne se tenaient pas informés des dernières nouveautés, ce serait vraiment très dur de pouvoir proposer le meilleur dans leur bar.

Quand nous demandons donc : est-ce que Shogara considère le Meltdown Clermont comme un des « sanctuaires des gamers », elle nous a répondu qu’il s’agit du but du Meltdown. Néanmoins, c’est aussi proposer un coin sympa aux gens, joueurs comme non-joueurs, autour de la passion du jeu vidéo. Kayox, un joueur très sympathique que nous avons rencontré ensuite, nous dit que pour lui, c’est en effet un « sanctuaire des gamers ». Il vient vraiment de plus en plus retrouver cette ambiance de jeu au Meltdown Clermont, en tant que très grand passionné. Il trouve aussi que le Meltdown est un bon endroit, même pour les non-joueurs. L’aspect « tournois » permet de regrouper les joueurs, mais néanmoins cette « compétition » n’est pas importante selon le joueur, un point que nous confirme Shogara en nous annonçant qu’elle fait en sorte que la compétition ne s’ancre pas trop dans l’esprit des joueurs, redressant les petits « t’es nul » en ne faisant pas oublier que là-bas c’est l’amusement qui prime.

Et vous ? Avez-vous des endroits que vous considérez comme « sanctuaires des gamers » ? Merci d’avoir lu notre dossier sur ces lieux ouverts au public qui nous font tous rêver en nous permettant de vivre notre passion au maximum.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail n'est pas précisé, merci de remplir les champs avec *

LightninGamer

LightninGamer © tous droits réservés | 2016