Autre

5 avis impopulaires sur le célèbre plombier Mario

5 avis impopulaires sur Mario
Commentaires (3)
  1. Avatar mariomario dit :

    Je ne suis d’accord qu’avec le point 4, les jeux sont de + en + faciles.

    Pour le point 1) Le meilleur platformer n’est pas synonyme du platformer avec les graphismes les plus fins. En plus d’avoir tout inventé, Mario64 est plus intelligemment construit que Banjo Kazooie par exemple (excellent tout de même, mais plus attendu, tirant sur la corde de la collectionniste). Quant à Donkey Kong 64, il n’est pas terrible du tout : lourdingue, avec des changements personnages. Ce n’est pas un grand jeu.

    Pour le point 2) Je suis d’accord mais je le vois comme une grande qualité. Un autre avis impopulaire : un jeu est un jeu, et n’a pas besoin de scénario. Tout au plus, il faut donner un “argument” / un “contexte”, au début. Un scénario dans le cinéma = des ellipses (et le téléspectateur qui recolle les morceaux non montrés), des surprises, des changements brusques. Quand on nous raconte un morceau d’histoire entre 2 sessions de jeux, les développeurs ajoutent artificiellement un truc qui coupe le rythme. C’est presque antinomique avec le jeu interactif (= je décide), un passage scénario (=finalement je quitte le 1er rôle pour observer le personnage vivre par lui même). Rien que le mot scénario est idiot : C’est une analogie avec le cinéma qui n’a pas lieu d’être.

  2. Mercutio Mercutio dit :

    Et moi je rajoute que Mario est un … assassin ! Hé oui, toujours dans le manuel de Super Mario Bros. sur Nes, on apprend que les blocs que nous détruisons avec tant de plaisir sont en faites … les habitants du royaume du champignon transformés en brique.

  3. n1co_m n1co_m dit :

    J’ajouterai : Mario est jardinier ! (et pas plombier) Les tuyaux verts étant en vérité, d’après la doc originale en vf du premier jeu NES, des pots de fleurs…

Laisser un commentaire

Ici, la courtoisie est de rigueur

Copy link